Allergie et intolérance : découverte et mise au point d’une méthode de traitement en 1 mois

Dans cette vidéo, découvrez l’histoire d’Olivier Coen, et comment il est arrivé à créer une méthode énergétique destinée à éliminer toute forme d’allergie et intolérance en 1 mois.

A ce jour, plusieurs centaines de personnes, ont pu retrouver le sourire, grâce à cette méthode exceptionnelle.

Vous pouvez-vous aussi profiter des bienfaits de cette méthode en prenant une consultation personnalisée sur mesure.

Nous avons également le plaisir de vous annoncer que cette vidéo est la deuxième d’une série qui vous permettra de répondre à vos interrogations au sujet de la réinformation vibratoire.

I

I

I

Retranscription de la vidéo

Dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment j’en suis arrivée à créer la méthode de réinformation vibratoire. Une méthode énergétique destinée à éliminer toutes formes d’allergies et d’intolérance en un mois.

Dans la précédente vidéo, je vous ai raconté mon histoire en tant que allergique au gluten, et comment j’ai fait une dix ans de régime très strict sans gluten.

Un ami thérapeute qui est kinésiologue et ostéopathe, m’a proposé un jour de tester une méthode qu’il venait de recevoir. Enfin de compte, ils se passaient un kit entre amis pour essayer une méthode.

J’ai appris par la suite qu’il s’appelait la méthode “Détox” (du Dr Jean) Marchandise. Et ça consistait juste à avoir des petites fioles de réactifs, qu’on teste avec la méthode de kinésiologie. Et ensuite il a pu déterminer que dans le lot qu’il avait, j’avais une sensibilité au vaccin bcg et au gluten. Il a simplement pris quelques gouttes de ce liquide qui était contenu dans ces fioles, qu’il a posé sur un papier buvard.

Et ensuite il a mis ce papier buvard dans une pochette en plastique, comme les pochettes qu’on utilise pour les congrès ou les colloques, et qu’on met autour du cou. Et donc il m’a dit “ tu mets ça autour du cou pendant une semaine, et tu vois ce qui se passe.”

Donc j’ai fait ça, je me suis dit bon ce n’était pas grand-chose pourquoi pas, c’était rigolo.

Et au bout d’une semaine, je me suis dit peut-être qu’il s’est passé quelque chose mais, tout de suite je n’ai vraiment pas osé remanger du gluten. Puisque pour voir si ça avait fait de l’effet, il fallait que je remange du gluten.

Et pour moi manger du gluten c’est le synonyme d’avoir : des maux de tête, de passé une mauvaise journée.

J’ai mis vraiment beaucoup de temps avant de me décider et d’oser le faire. Par la suite, je me suis lâché, j’ai acheté un pain chocolat. C’était le rêve de pouvoir manger un pain au chocolat.

En effet, je n’ai pas eu le coup de barre fatidique après un quart d’heure, et je me suis dit, tiens c’est pas mal, il y a quelque chose qui s’est passé.

Donc petit à petit j’ai essayé d’augmenter les doses, mais je me suis rendu compte que je plafonnais à une limite, parce que j’avais des symptômes par contre pas très agréable le lendemain matin. J’étais un peu vaseux et je sentais qu’il avait j’avais une limite. Donc c’est comme si j’étais passé de allergique à un intolérant.

Alors je suis retrouvé là, j’ai dit : c’est super ton truc ! Est-ce que l’on peut aller plus loin, est-ce que je peux descendre encore plus pour enlever l’intolérance. Et puis moi je trouve ça génial !

Voilà tu fais des petits tests, t’as des fioles, tu mets des petites gouttes.

Moi j’ai envie d’apprendre ça ! Parce que je cherchais à cette époque-là, une méthode thérapeutique, à apprendre pour être thérapeutique. Parce que je voulais rentrer dans un processus de reconversion professionnelle pour être thérapeutique.

Mais je n’avais pas encore choisi la méthode exacte que je voulais apprendre. Et enfin de compte il s’était révélé qu’avec cette méthode, il ne savait pas trop m’expliquer. Je n’ai trouvé aucune référence pour apprendre cette méthode.

Dans mes recherches, j’ai découvert qu’il existait une méthode qui s’appelait NAET.

NAET et Bye Bye Allergies qui sont deux mêmes méthodes sœurs, et je me suis dit “ banco “ quitte à me former, autant me former à une méthode qui existe. Qui a pignon sur rue avec un programme de formation.

Et je me suis lancé d’emblée, je me suis inscrit à une formation : la méthode Bye Bye Allergies.

En effet, il nous semblait que le cursus de formation Bye Bye Allergies était plus intéressant que NAET. Même si au bout du compte c’est pratiquement la même méthode.

Et donc j’ai commencé ce processus, j’ai commencé à me former, à pratiquer la méthode sur les autres et sur moi.

De fil en aiguille, je me suis rendu compte que la méthode était très efficace mais très longue. Et très fastidieuse à mettre en œuvre.

Cela m’a posé pas mal de questions, parce que je me suis dit je ne suis pas complètement satisfait. Moi en tant que praticien de cette méthode-là, de rentrer dans des processus très long.

C’est là où j’ai commencé à me poser la question, s’il n’y avait pas quand même des raccourcis possibles à faire avec.

Et donc j’ai essayé de chercher, de faire des recoupements. Je me suis rappelé de cette méthode là avec ces petits patchs en homéopathie, puisque c’est de l’homéopathie de contact en réalité.

Je me suis intéressé à comment sont fabriqués les fioles de test qu’on utilise avec NAET, qui permettent de détecter et traiter les sensibilités.

Et de fil en aiguille, donc je me suis intéressé à ces machines, qui permettent de créer ces fioles, qui utilisent ce qu’on appelle de la radionique, qui utilisent la mémoire de l’eau.

Et j’ai fait des recherches, des recoupements, et petit à petit j’ai pu mettre au point cette méthode de réinformation vibratoire.

Alors l’avantage c’est que j’étais mon propre cobaye, puisque j’étais dans un processus de traitement pour moi-même. Je n’avais pas encore pu aboutir complètement avec la méthode NAET Bye Bye Allergies.

C’est là où j’en ai profité pour me mettre comme mon premier cobaye, et aller jusqu’au bout de mon traitement. Avec cette méthode de réinformation vibratoire, que j’ai pu mettre au point.

Je vais vous raconter dans les prochaines vidéos, de manière précise, comment on utilise la radionique, la mémoire de l’eau et tous ces ingrédients qui composent aujourd’hui cette méthode de réinformation vibratoire.

Quand j’ai commencé à sentir qu’il y avait vraiment des résultats tangibles sur moi, j’ai voulu quand même vérifier que ça marchait aussi sur les autres.

J’ai commencé à faire des tests, j’ai essayé de diversifier aussi les protocoles pour pouvoir toucher plus de personnes.

J’ai mis entre un et deux ans à peu près on va dire, pour arriver à stabiliser une formule qui soit vraiment optimale et la plus efficace et la plus stable aussi.

Puisqu’au début j’avais des problèmes de stabilité dans les résultats, et aujourd’hui on a un recul d’à peu près environ quatre ans maintenant, avec des centaines de personnes qui ont été traités. Ainsi que des résultats vraiment tangibles et efficaces et qui durent longtemps.

Alors, évidemment on n’a pas un recul de fou. Mais si on compare avec en sachant que c’est une transposition faite de la méthode NAET et BBA.

La méthode NAET existe depuis 30 ans avec des résultats stables aussi, donc a priori il n’y a pas de raison que ça soit très différent.

Donc aujourd’hui je suis vraiment très confiant et très serein, par rapport au potentiel de résultats.

Aujourd’hui il est tout à fait possible de se faire traiter avec cette méthode. De se former pour devenir praticien de réinformation vibratoire, et traiter n’importe quelle forme d’allergie et d’intolérance, en un mois.

 

Ces articles pourraient vous intéresser :

Comment mettre fin à 10 ans de régime strict sans gluten ?

Témoignage traitement des allergies – Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *