Mode d’emploi des capsules ARS

localiser chackra du coeur
Compter la hauteur de vos 4 doigts à partir de la base du sternum. Une fois le petit doigt positionné à la jonction entre vos côtes, la position de votre index représente la bonne hauteur à laquelle doit se situer le patch.

La capsule de réinformation doit être positionnée au niveau du chakra du cœur, à hauteur des mamelons, 4 doigts au-dessus du sternum (voir ci-contre).
Pour cela elle sera portée en pendentif à l’aide du cordon à ajuster à votre taille.
La capsule doit être maintenue à même la peau, sous les vêtements et éviter qu’elle ne se balance trop pour ne pas en perdre le contact. Elle peut être fixée avec un sparadrap si nécessaire

Temps de mise en contact

8 heures par jour, pendant 15 jours sur une période de 31 jours.

  • Phase 1 : Pendant 5 jours consécutifs. Puis faire une pause de 6 jours.
  • Phase 2 : Reprendre 4 jours. Puis faire une pause de 4 jours.
  • Phase 3 : Reprendre 3 jours. Puis faire une pause de 3 jours.
  • Phase 4 : Reprendre 3 jours. Fin effective du traitement 3 jours après.

Exemple :

Enfants de 0 à 3 ans

Pour plus de facilités, nous vous proposons de placer la capsule dans la couche au niveau du pli de l’aine.
Le temps de mise en contact est réduit de 1 jour par phase, soit : 8 heures par jour, pendant 11 jours répartis sur 23 jours de la manière suivante :

  • Phase 1 : Pendant 4 jours consécutifs puis faire une pause de 5 jours.
  • Phase 2 : Reprendre 3 jours puis faire une pause de 3 jours.
  • Phase 3 : Reprendre 2 jours puis faire une pause de 2 jours.
  • Phase 4 : Reprendre 2 jours fin effective après 2 jours.

Conseils importants

Respectez les 8 heures par jour. Au début, s’il est très réactif, il vous tardera de l’enlever. Au fil des jours vous l’oublierez. Aussi, il est recommandé de programmer une alarme pour signaler la fin des 8 heures. Et surtout de noter la programmation des jours sur votre agenda afin de ne pas oublier les jours de reprise après une pause.

Le port de la capsule de réinformation peut occasionner une légère fatigue les premiers jours ou une légère impression d’oppression à l’endroit où il est posé. C’est tout à fait normal et sans conséquences, même le signe que cela fonctionne bien. Il est donc préférable de démarrer le traitement dans un moment tranquille et sans contrainte comme le week-end par exemple. Dans de très rares cas vos symptômes habituels peuvent êtres légèrement amplifiés les tous premiers jours ; essayer d’aller jusqu’au bout du traitement dans la limite du raisonnable bien entendu, sans dépasser 2 jours d’accentuation légère.

Faire 3 nœuds au cordon pour qu’il ne se défasse pas, bien serrer et couper les bouts en trop.

Même si des symptômes disparaissent, il est important de suivre l’intégralité du protocole pour assurer la pérennité du résultat dans le temps.

Boire 1 litre d’eau plate par jour les jours de contact. Ne pas hésiter à consommer des tisanes dépuratives pour aider l’organisme à éliminer les toxines libérées.

Éviter de programmer le traitement à une période où le corps pourrait être soumis à des épreuves ou trop fragilisé : grand voyage, compétition sportive, fièvre, intervention médicale,…

Éviter la proximité de la capsule avec les micro-ondes émises par les téléphones portables.

Le soin est contre-indiqué à toute personne présentant des réactions anaphylactiques à l’un de ses composants. Vérifier la liste des références vibratoires utilisées.

Questions réponses :

Est-ce que je dois faire un régime particulier pendant le protocole ?
Aucune éviction des produits auxquels vous êtes sensibles est nécessaire pour améliorer la validation du protocole.

Que se passe-t-il si je ne porte pas la fiole 8H00 ?
Nos tests ont démontré qu’en dessous de 8h, le protocole est inefficace. Au-delà, de 8h, cela ne vous apporte rien de plus. Évitez plus de 10 heures, mais si vous l’oubliez ce n’est pas grave.

Si je saute un jour de port, dois-je tout refaire ?
Non, il y a une tolérance de mémoire de 3 jours que vous pouvez utiliser comme un crédit de « jokers » durant le traitement. C’est simplement une tolérance et non une pratique recommandée.

Ne serait-il pas plus simple de le porter la nuit ?
Malheureusement non, car il faut laisser à la nuit sa fonction d’assimilation et de régénération des informations reçues le jour. Par contre on peut le garder pendant la sieste ! Ceci dit, si – et seulement si – c’est la seule condition pour vous de pouvoir réaliser le traitement, alors faites-le.

Le contact de la capsule contre ma peau n’est pas très agréable, que puis-je faire ?
Une très fine couche de mouchoir en papier peut servir de protection sans nuire à la qualité du traitement.

Comment savoir si le soin est bien validé ?
Sans un test réalisé par un praticien, c’est très difficile. En revanche vous pouvez considérer que si la fatigue ou la gêne occasionnée par la capsule est supérieure ou égale aux 8 premiers jours de port, vous devrez répéter le soin une seconde fois avec au moins 5 jours d’intervalle entre les deux traitements. Donc notez-bien vos réactions.

Est-ce que la capsule est réutilisable ?
Oui, pendant 5 ans si elle n’est pas soumise à de fortes chaleurs ou radiations. Passez-la sous l’eau courante avant reprise. L’idéal pour que le traitement s’imprime définitivement dans le temps est de le renouveler une fois, 1 an après la première utilisation. Pour des causes équivalentes la capsule peut être utilisée par d’autres personnes.