fbpx

Allergie sévère aux oléagineux : mon fils consomme à présent des noix de pécan

Le témoignage écrit d’Anna

Moi, c’est Anna. Je suis maman d’un petit garçon d’un an et demi qui présentait de l’eczéma vers l’âge de ses six mois, quand il a commencé à manger un peu de tout. J’avais commencé avec la viande, les poissons, les légumes et tout est passé. Mais j’avais un doute au niveau des protéines de lait de vache et des œufs. J’ai commencé à faire mes propres recherches dans un premier temps sur Internet. J’ai consulté un allergologue qui m’a prescrit une prise de sang. Il s’avère que c’étaient les œufs. Donc il avait une intolérance au niveau des œufs. Donc, l’allergologue m’a conseillé de réintégrer tout doucement les œufs. Elle m’a prescrit un traitement. Mais moi, c’est vrai que ça me dérangeait de lui donner, à six mois, de la cortisone et de l’Aerius qui est un antibiotique. Cette méthode m’avait un petit peu dérangé. 

Cependant, c’était très efficace. En un an, il n’y a pas eu d’effets secondaires et la cortisone, c’était donc une crème à appliquer directement en cas de crise. Mais bon, on connaît quand même les effets de la cortisone, c’est assez fort. Moi, je voulais vraiment quelque chose de plutôt naturel et que ça soit efficace sur du long terme surtout. Et avec le traitement, ce n’était pas le cas. Ce n’est pas la solution dans le fond. Parce qu’en lui donnant le traitement, ça va atténuer, ça va apaiser la crise. Mais lorsqu’on va redonner de l’omelette, ça va encore refaire la même crise. L’enfant ne sera pas guéri. 

C’est ma sœur qui m’a qui m’a parlé de la méthode. Elle avait déjà fait appel à Olivier pour son fils. Le fait que ma sœur avait déjà pris contact avec lui, fait que j’avais déjà une première expérience et un premier avis. Et c’est vrai que ça m’a beaucoup aidé. Je crois que j’étais très sceptique au début. Je me suis dit : « Jamais ça va marcher ». 

Donc on est partis sur une cure d’un mois. Une fiole que mon fils a porté. À la fin du traitement, j’ai pu réintégrer les œufs. Donc, la première fois, il a fait une toute petite réaction, mais rien à voir à son début des allergies. On s’est rendu compte qu’il y avait encore une petite intolérance. Donc, après la cure d’un mois, on est reparti sur une deuxième cure, toujours avec la même période de deux semaines. 

J’ai recontacté Olivier pour refaire le point et voir où ça en était. Après contrôle, il m’a dit que c’était OK, qu’il était à zéro d’intolérance. Et honnêtement, maintenant, je lui donne de tout. Ce qui est étonnant, c’est qu’il n’y a vraiment aucune crise. Sachant que la fiole, on peut la garder cinq ans, au cas où comme il m’a expliqué, même si demain il y a une autre crise, pourquoi pas repartir sur une cure ?

 

Aller plus loin

Si comme cette maman, vous souhaitez aider d’autres personnes tout en développant votre activité, il suffit de vous former à la Réinformation Vibratoire.

Cette formation ne dure que 2 jours et sera un vrai atout dans votre pratique.

Cliquez ici pour trouver une date près de chez vous :

Formation en déprogrammation des allergies et intolérances